Les huîtres et la Cuvée Charlotte : QUEL DÉLICE!

MANGER DES HUÎTRES ET BOIRE DE LA CUVÉE CHARLOTTE.

L'huître se met si délicat, salin,  parfois iodé,  tout en douceur,  habite la bouche complètement.  

Elle peut se manger seule, froide ou chaude, ou avec un peu de citron, du vinaigre de vin et des échalottes françaises, de la sauce Tabasco.... 

Pour l'ouvrir, glisser votre couteau sous la pointe de l'huître et cherchez le point de jointure des deux parties pointues. Forcer doucement l'ouverture, puis chercher le muscle pour le couper.  L'astuce pour l'ouvrir facilement, c'est de faire bouger l'huître et non le couteau.  Vous pouvez jeter la première eau qui contient souvent des impuretés.  Ne vous en faites pas, l'huître en secrétera d'autre.  

Déposer les huîtres ouvertes sur un plateau rempli de glace concassée pour les garder bien fraîches

Pour les manger, tout d'abord, laisser tomber délicatement le jus dans votre bouche et savourez cette eau saline subtilement iodée.  Un avant-goût de l'huître.

Ensuite, on pose la coquille  sur la bouche et on en aspire l'huître. On prend le temps de bien la mâcher pour en libérer toutes les saveurs. 

Surtout, ne pas l'avaler d'un coup. Vous n'auriez pas la chance de faire ressortir son côté sucré et son umami.

Ensuite on boit un peu de CUVÉE CHARLOTTE.  Par sa belle fraîcheur et sa jolie complexité, la CUVÉE CHARLOTTE de l'huître.  Roulez  le vin en bouche pour nettoyer votre palais et le préparer pour une autre huître.  Consultez la fiche technique de la CUVÉE CHARLOTTE  sous le signet vin.  

La CUVÉE CHARLOTTE est en vente à la boutique du vignoble et dans toutes les bonnes SAQ (no. de produit-11106661).  Demandez-là!